Bienvenue sur le blog du partage

POEME DE LA SEMAINE DU 12 JUILLET 2010: LA CORRUPTION DU DIGNE HEFFIZE
13 juillet, 2010, 11:37
Classé dans : TEXTES CHOISIS

J’ai mal dans mon corps et dans mon âme
Car tout mon être, rectitude réclame.
La corruption vampirise ma société ;
Elle la plonge dans un état d’ébriété.

Partout, elle est indûment présente.
Nulle part, elle ne veut être absente.
Elle enrôle toute l’Administration
Avec une fulgurante détermination.
Hommes, femmes, chefs et subalternes ;
Tout le monde, promptement, s’alterne.

La corruption désagrège ma société,
La décomposant à un rythme d’ébriété.
Elle ensorcelle son corps et son âme
Et la plonge dans un véritable drame.

Elle gangrène crûment le Parlement
En métamorphosant dangereusement
Les Députés en de lâches girouettes,
Rusées et férues d’entourloupettes.
Elle prospère dans les Commissions
Et même à l’Assemblée, avec promotion.

J’ai mal dans mon corps et dans mon âme
Car tout mon être, rectitude réclame.
La corruption vampirise ma société ;
Elle la plonge dans un état d’ébriété.

Elle se familiarise avec la Justice ;
Et le lucre, à foison, sème l’injustice.
Plus de procureur, plus de magistrat,
Plus de juge instructeur ni d’avocat
Pour dire le droit et pour le refaire ;
Ils préfèrent mieux le contrefaire.

La corruption désagrège ma société,
La décomposant à un rythme d’ébriété.
Elle ensorcelle son corps et son âme
Et la plonge dans un véritable drame.

Elle s’accommode même de la Religion,
Muant les Guides-dieux en histrions.
Vodounon, pasteurs, imams et prêtres
Vivent de leurs ministères piètres
Avec leur ventre à la place des dieux,
Leur bas-ventre pour les beaux cieux.

J’ai mal dans mon corps et dans mon âme
Car tout mon être, rectitude réclame.
La corruption vampirise ma société ;
Elle la plonge dans un état d’ébriété.

Elle se pavane partout en Politique
Sous une apparence très esthétique
De Bonne Gouvernance. De grands mots
Pour perpétrer tous les grands maux :
Malversation, Félonie et Démagogie ;
Impunité, Outrecuidance et Gabegie.

La corruption désagrège ma société,
La décomposant à un rythme d’ébriété.
Elle ensorcelle son corps et son âme
Et la plonge dans un véritable drame.

Elle dénature le domaine de la Santé
Où la notion de qualité est quantité.
Les grandes méthodes d’escroquerie
Font mourir plus vite que la maladie.
Le serment d’Hippocrate est vacuité
Et la santé du patient est formalité.

J’ai mal dans mon corps et dans mon âme
Car ma société, sans détour, proclame :
« Je veux demeurer dans la médiocrité ! »
Et moi, je crie : « Tue en toi, ton alacrité !»

Le Digne Heffize, octobre 2003.


2 commentaires
Laisser un commentaire

  1. Ben Eyenga Kamanda

    c’est formidable, j’ai aimé!

  2. Johne576

    Amazing YouTube movies posted at this website, I am going to subscribe for daily updates, as I dont want to fail to take this series. bbgddfbfbfcf



Laisser un commentaire

Inspiration sans Nom |
andreana's heart shaped box |
une prof pour ses élèves |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Fables de Chabreh
| impressionsexpressions
| L'itinéraire égaré