Bienvenue sur le blog du partage
  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2010

EXPRESSION DE LA SEMAINE DU 15 NOVEMBRE 2010
18 novembre, 2010, 11:37
Classé dans : TEXTES CHOISIS

Arrondir les angles : Tenter de tempérer une opposition violente entre deux personnes.



CITATION DE LA SEMAINE DU 15 NOVEMBRE 2010
18 novembre, 2010, 11:37
Classé dans : TEXTES CHOISIS
Il n'y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va.
GUILLAUME D'ORANGE


RESUME DE LECTURE DE LA SEMAINE DU 08 NOVEMBRE 2010: DE L’AUTRE COTE DU REGARD de KEN BUGUL
9 novembre, 2010, 11:37
Classé dans : RESUMES DE LECTURES

Titre de l’œuvre :                              DE L’AUTRE COTE DU REGARD

Nature de l’œuvre :                          Roman, Préface d’Alain Mabanckou, Terres Solidaires, 2008,
282p

kenbugul.jpg

Auteur
de l’œuvre
 :                           KEN BUGUL

Nationalité
de l’auteur
 :                   Sénégalaise

ROMAN:

 

 

J’ai reçu une lettre ce matin de mon frère que j’aime beaucoup mais qui ne vit pas dans la même ville ni dans le même pays que moi. Il fume beaucoup mon frère. Il est fonctionnaire, mon frère Bacar N’daw. Ayant perdu brutalement sa première femme, il s’était remarié à une autre qui le soupçonnait d’être riche alors qu’il était toujours déficitaire. Mon frère m’écrivait souvent. Pour m’annoncer des nouvelles, de bonnes mains surtout de mauvaises. La dernière lettre parle de Samanar ma nièce qui était malade. Elle avait un mari rab (mari de nuit) qui ne l’a pas empêchée de se marier, d’avoir des enfant Alpha Sow était un voisin à qui ma mère se confiait souvent. Il m’avait guérie un jour d’une toux mystérieuse intervenue après que j’aie mangé de la viande grillée avec une personne-connaissance, une personne qui voulait voler mon âme. Malgré l’intervention de Alpha Sow, Samanar était morte. Peut-être parce que ma mère, après l’avoir visitée un jour en plein soleil était morte après. Peut-être parce que son mari, un pauvre instituteur, après la mort de ma mère et après avoir eu plusieurs enfants avec Samanar, prit pour femme une jeune veuve. Samanar était morte parce qu’il n’y avait plus personne pour lui faire ce que ma mère lui faisait.

(suite…)



POEME DE LA SEMAINE DU 08 NOVEMBRE 2010: LES LIBELLULES de DIDIER MERAL
9 novembre, 2010, 11:37
Classé dans : TEXTES CHOISIS

Les libellules

Sur l’onde
calme et lisse dansent les libellules
Et leur ballet léger, élégant et gracile
Rythme le vent qui glisse sur les bulles…
Fluidité des petites pattes habiles
Suite...

Fils de
lumière lus comme une élégie
A la lune qui luit dans son lointain hâlo
L’air allie les effluves lentes des ancolies
Au lilas blanc qui brille au bord de l’eau

Soudain la
brise lève, et le caprice du vent
Qui souffle en risées, balaie ces ballerines
Fragiles, et les fines aiguilles d’argent
Se fondent dans les lueurs purpurines

L’étang se
ride, la nuit calme répond en écho…

Didier
MERAL



CITATION DE LA SEMAINE DU 08 NOVEMBRE 2010
9 novembre, 2010, 11:37
Classé dans : TEXTES CHOISIS

« La volonté parle encore quand la nature se tait. »  

JEAN-JACQUES ROUSSEAU



EXPRESSION DE LA SEMAINE DU 08 NOVEMBRE 2010
9 novembre, 2010, 11:37
Classé dans : TEXTES CHOISIS

Abattre un travail de titan : Abattre une quantité de travail colossale.



RESUME DE LECTURE DE LA SEMAINE DU 1er NOVEMBRE 2010: LE GENOCIDE DES TUTSI EXPLIQUE A UN ETRANGER DE JEAN MARIE VIANNEY RURANGWA
5 novembre, 2010, 11:37
Classé dans : RESUMES DE LECTURES

Titre de l’œuvre :              LE GENOCIDE DES TUTSI EXPLIQUE A UN ETRANGER

jeanmarievianneyrurangwa.jpg

Nature de l’œuvre :           Essai, Ed Fest’Africa, Collection Rwanda, écrire par devoir de mémoire, 85p

Auteur de l’œuvre :           JEAN MARIE VIANNEY RURANGWA

Nationalité de l’auteur :   Rwandais

ROMAN:

Tout génocide compte des bourreaux, des victimes et des rescapés. Les bourreaux sont les dirigeants  Hutu, les ex FAR (forces armées rwandaises), les interhamwe (MRND : mouvement révolutionnaire national pour le développement) et Impuzamugambi (CDR : coalition pour la défense de la république) et les civils Hutu de tout âge, de tout sexe et de toute profession qui prirent machettes, grenades, fusils et gourdins pour massacrer leurs compatriotes. Les victimes, ce sont les Tutsi  et les Hutu modérés de tout âge, de tout sexe et de toute profession qui ont été massacrées après d’indicibles humiliations. Les rescapés sont de deux catégories : les directs et les indirects. Les directs sont ceux qui vivaient au Rwanda et ont survécu tandis que les indirects sont ceux qui vivaient à l’extérieur du Rwanda.

(suite…)



POEME DE LA SEMAINE DU 1er NOVEMBRE 2010: MON AME DE ROGER VIDAL
5 novembre, 2010, 11:37
Classé dans : TEXTES CHOISIS

Mon âme

Mes mots sur le papier sont comme un long ruban,
Un cahier d’écolier posé sur mes genoux,
Je t’écris aujourd’hui assis sur le vieux banc
Dans le fond de la cour… amour je pense à nous.

(suite…)



EXPRESSION DE LA SEMAINE DU 1er NOVEMBRE 2010
5 novembre, 2010, 11:37
Classé dans : TEXTES CHOISIS

Avoir bon dos: Etre le responsable idéal



CITATION DE LA SEMAINE DU 1er NOVEMBRE 2010
5 novembre, 2010, 11:37
Classé dans : TEXTES CHOISIS

Vivre est ce qu’il y a de plus beau au monde,

la plupart de gens existent, c’est tout.

OSCAR WILDE


12

Inspiration sans Nom |
andreana's heart shaped box |
une prof pour ses élèves |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Fables de Chabreh
| impressionsexpressions
| L'itinéraire égaré