Bienvenue sur le blog du partage

RESUME DE LECTURE DE LA SEMAINE DU 06 DECEMBRE 2010: CHARLY EN GUERRE DE Florent COUAO-ZOTTI
6 décembre, 2010, 11:37
Classé dans : RESUMES DE LECTURES

Titre de l’œuvre :                              CHARLY EN GUERRE

Nature de l’œuvre :                           Editions DAPPER, Septembre 2001; 157 pages.

florentcouaozotti.jpg

Auteur de l’œuvre :                           Florent COUAO-ZOTTI

Nationalité de l’auteur :                   Béninoise

RESUME

Charly est un petit garçon de neuf ans qui a perdu son père, un sergent accusé de trahison. Il avait été tranquillement amené de la maison aux yeux incapables de Charly et de sa mère par les rebelles. Plus d’un mois plus tard, après de vaines recherches, le corps du papa fut retrouvé mort, torturé devant le portail de la maison. Devenu orphelin et la guerre battant son plein, Charly et sa mère se retrouveront dans un camp de refugiés de la Croix Rouge.

Malheureusement, sa mère fut enlevée dans une débandade par une des nombreuses factions armées qui se livrent combat dans le pays. Charly, une nuit, sans même avertir son ami Djamba, un mordu de guitare, s’enfuit du camp, mettant à exécution le projet qu’il nourrissait de se risquer à l’aventure. Il n’ira malheureusement pas très loin car des rebelles l’interceptèrent, le confondant à l’enfant de cœur du curé dont ils étaient à la recherche. Le commandant Rambo qui dirigeait les rebelles, séduit par le courage de Charly, l’engagea dans leur rang et il devint Combattant de la Liberté. Pour sa formation, il fut confié au caporal John, un homme qui avait six ou sept ans de plus que lui. John est dur et Charly doit faire preuve de résistance. Malgré toutes les péripéties, malgré les cent kilomètres qu’ils doivent faire à pied dans la brousse, malgré les milliers d’obstacles qu’ils rencontreront, ils deviendront amis et se sauveront respectivement la vie pour échapper aux dangers de la forêt et des poursuivants à moitié fous. Mais Charly est tenace et traversera toutes ces épreuves avec brio, à l’instar d’un combattant engagé. A bout, ils trouvèrent l’opportunité d’un bateau et y montèrent. La passerelle céda et il tomba à loin. Ce fut la qu’il sauva sa mère d’une noyade imminente.

Notes de Maurice ZANNOU,  mars 2003.


Pas de commentaire
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Inspiration sans Nom |
andreana's heart shaped box |
une prof pour ses élèves |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Fables de Chabreh
| impressionsexpressions
| L'itinéraire égaré